Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ferréol

Ferréol

Je suis un petit garçon de 6 ans. Fils unique je n’ai ni frère, ni sœur pour jouer avec moi. Fragile, je n’ai pas une santé de fer et ma maman a préféré me garder avec moi plutôt que me mettre à l’école où je risquais d’attraper des maladies. Je vais avoir six ans et, à la rentrée prochaine, je vais rentrer à l’école. Je suis heureux car je vais pouvoir enfin me faire des camarades et jouer avec eux. D’un autre côté je suis très inquiet car l’institutrice de mon village Madame JILL BILL est réputée pour faire régner une discipline de fer dans sa classe. Maman me dit pour me rassurer que c’est vrai mais que cette dame c’est une main de fer mais dans un gant de velours. Je ne comprenais pas très bien ce qu’elle voulait dire. Elle m’a expliqué qu’elle savait se faire obéir mais sans coup férir c’est à dire qu’elle le faisait avec beaucoup de gentillesse sans s’énerver. Elle a ajouté que j’étais un petit garçon très sage à la maison et que si j’étais ainsi à l’école, que j’obéissais à ma maîtresse, ne battait pas le fer avec mes camarades et faisait mes devoirs, je n’aurais aucun problème. Comme j’avais du mal à la croire, elle m’a dit en souriant « Croix de bois, croix de fer, si je mens je vais en enfer. Je suis rassuré et je crois dur comme fer ma maman. Je suis aussi un peu triste d’aller à l’école car je ne pourrai plus souvent aller voir mon papa artisan travailler dans son atelier.

Regarder sa main dessiner les pièces qu’il va réaliser, découper dans les plaques de fer avec beaucoup de précisions le métal au chalumeau dans un nuage d’étincelles de feu et pour finir peindre me fascine. J’y passe des heures. Un jour je lui ai dit que plus tard je ferai le même métier que lui. Je n’avais jamais vu son visage s’illuminer autant. Il m’a simplement dit « mais avant il faut que tu ailles à l’école mon garçon et que tu y travailles bien. Je suis très heureux et fier de ce que tu me dis. J’espère, depuis que tu es né, que tu reprendras plus tard mon atelier et c’est pour cela que ta maman et moi t’avons donné le joli prénom de Ferréol : l’alliance du Fer et d’Éole le dieu du vent C’était à mes yeux le plus beau des prénoms pour un Girouettier à la vie de fer et de vent.

Martine Martin  pour les prénoms du Mercredi de Jill Bill (aujourd'hui Ferréol)

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos

Commenter cet article
E
Bravo pour ce joli portrait de Ferréol, futur girouettier ! Bonne journée et bisous
Répondre
J
Loin d’être une girouette, ce charmant rêveur de Féréol saura c’est certain prendre la suite de son papa <br /> En attendant , il sera surement le chouchou de la récré <br /> amitiés
Répondre
C
Bonjour Martine,<br /> Comme c'est BON !!! Mille bravos à toi ! Si agréable de t'y lire !!! Bonne poursuite de ce mercredi,<br /> Bisous♥
Répondre
F
Il a un prénom tout indiqué en effet pour suivre les traces de son père; je en connaissais pas ce métier ... <br /> Bonne soirée
Répondre
J
Une belle trouvaille et un métier d'art rare ... bises
Répondre
J
Une tres belle histoire avec ce portrait de Ferréol, les girouettes ce sont parfois de véritables œuvres d'art , il a raison Ferréol de reprendre le flambeau . <br /> Bon mercredi <br /> Bises
Répondre
M
C'est une très belle histoire. Tu as de l’imagination à revendre!<br /> Bises.<br /> Bon après-midi,<br /> Mo
Répondre
P
Jolie histoire autour d'un prénom
Répondre
D
Un prénom très bien choisi par ces parents aimants!<br /> Très belle journée.<br /> bises
Répondre
Z
Un prénom qui lui était prédestiné Martine !<br /> Bises et bon mercredi - Zaza
Répondre
M
En effet ses parents lui ont donné un prénom très joli et qui va bien à un girouettier, un très beau métier soit dit en passant...merci pour ce texte sympathique ! bisous et bonne journée
Répondre