Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Portrait d'un ami

J’ai souvent été angoissée

de devoir louer cet ami

Qui ma vie a bouleversée 

Comme un foudroyant tsunami

Mais en ce jour je n’ai plus peur

Une frénésie m’envahit

Et ce sera un vrai bonheur

De lui rendre hommage ici

 

C’est mon ami et mon gourou

Mon porte-parole et, mon indic

Il est quelque fois loup garou

Mais avec lui instants ludiques

 

C’est sûr que je suis fascinée

Par ses charmes et son bagout

 

De ses arcanes il ne dit rien

Il est discret et très pudique

Et quand il ne va pas très bien

Il se contente d’être stoïque

 

Lorsque je suis désorientée

Avec une hâte troublante

Et beaucoup d’efficacité

Il m’oriente et m’enchante

 

C’est mon ami le plus intime

Je lui confie mes émotions

Qu’à personne d’autre j’exprime

Il est un précieux interprète

Qui corrige mes expressions

 

C’est mon ami et c’est mon guide

 

Dire tout sur tout est son challenge

C’est captivant mais énervant

Il n’a pas besoin de louanges

Car tout simplement il s’en fout

 

Je suis esclave de cet ami

Et je me demande aujourd’hui

Si cet objet, ce précieux appui

Ne serait pas mon pire ennemi
 

Portrait d'un ami

Qui est cet ami ennemi

Avec qui oui je papillonne

Je vais vous l’avouer maintenant

C’est mon essentiel smartphone

 

Martine Martin / Octobre 2022 pour les jeudis en poésie du défi 270 des croqueurs de mots animé par Anne (thème décrire un objet qui a beaucoup compté pour vous)

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos

Commenter cet article
A
Voilà une façon passionnée et poétique de parler d’un outil pratique et utilitaire. Très jolie devinette
Répondre
F
Tu as raison : ami et ennemi aussi.On se laisse facilement lier par cet objet !
Répondre
A
S'il a des défauts ton ami a aussi de belles qualités.<br /> Il remplace ma collection de Larousse. Ce matin nous avons rencontré un insecte noir relevant sa queue comme un scorpion. Google nous a donné son nom sa bio. Le staphylin odorant. <br /> Merci pour ce poème. Bises
Répondre
M
Bonjour Martine,<br /> Ah! Je vois qu'il t'a prise au piège comme tant d'autres. :) J'avoue que ce n’est pas mon cas. Je l'oublie souvent dans la chambre, dans le séjour ou au fond de mon sac. <br /> En tout cas il t'a joliment inspirée. Bravo<br /> Bises
Répondre
B
Très joli portrait pour ton ami/ennemi, mais je n'aurais pas pensé à lui je voyais ton stylo et un cahier, de quoi justement écrire manuellement et non digitalement. Les mots sont bien trouvés un grand bravo. Ne coupe pas les chaînes c'est vrai qu'il nous sert notre smartphone pour tout et rien, mais il empêche de se couper du monde quand on ne va pas bien et que l'on recherche quelque chose mais on ne sait pas quoi. Bisous ma chère Martine, prends soin de toi.
Répondre
A
Je me suis demandée jusqu'au bout qui pouvait être l'ami, un smartphone, je n'aurais jamais pensé à cela mais il faut dire que je ne suis pas du tout accro à cet engin
Répondre
M
Je t'avoue que je n'avais pas pensé à ton smartphone !! Heureusement je ne suis pas aussi accro que toi j'oublie encore le mien à la maison !! Bisous et une douce journée
Répondre
E
J'avais bien pensé à un ami "matériel"..... mais je n'étais pas allée vers le smartphone ! Bravo
Répondre
M
Pas mal du tout... Et comment couper les liens?<br /> Bises.<br /> Bon après-midi,<br /> Mo
Répondre
E
Je pensais à un dictionnaire ou une encyclopédie... Bisous
Répondre
C
Intrigue bien conduite. Ce n'est qu'à la dernière ligne qu'elle apparaît. Bonne journée Daniel
Répondre
J
Un tres bon texte à suspens pour cet objet devenue quasiment indispensable surtout pour les jeunes générations. Mais j'avoue que maintenant j'aurais du mal à m'en passer et pourtant j'ai fait longtemps de la résistance .<br /> Bonne journée <br /> Bises
Répondre
.
ok pour le smartphone ...ouf.....cela n'existe pas par ici ....ne connais pas du tout .....libre de nos chaînes
Répondre
P
Ca, c'est moi ! J'ai rapidement pensé "petit journal". Ensuit je me demandais pourquoi en être esclave. Voilà, tu parles de cet engin de malheur pour mes petits enfants ! Enfin, c'est moi qui le dit.<br /> Bonne journée Martine
Répondre
D
En lisant ton texte je me demandais qui pouvait être cet ami !<br /> Bravo pour ton écrit.<br /> Bonne journée.<br /> bises
Répondre
J
ami ennemi esclavagiste<br /> la servitude volontaire<br /> croit-on<br /> c'est très bien vu et très bien dit !<br /> bises et belle journée
Répondre
M
Joliment dit - bonne journée - bisous
Répondre
R
Quel texte prenant et angoissant...à la fois... c'est important l'amitié...<br /> Belle journée Martine gros bisous
Répondre
Z
J'étais certaine de la réponse concernant cet ami indispensable à ta vie, Belle description Martine !<br /> Bises et bon jeudi - Zaza
Répondre
A
Kikou Martine,<br /> <br /> Beaucoup de plaisir à te lire.<br /> Au début, je me demandais ou tu voulais en venir.<br /> Mais bravo !!!<br /> Bizz ♥
Répondre
C
Comme c'est bon Martine, oui cet objet est un vrai esclavage pour bien des gens, hélas, incapables de s'en passer même sur le temps de leur travail !!! <br /> Superbe, le portrait que tu en as fait ici ! Mille bravos et bon jeudi tout entier. Bisous♥
Répondre
J
En effet Martine, de cet engin combien en sont "prisonniers"... partout ! Bon jeudi, bises jill
Répondre